Le pliage et ses déclinaisons

Quand mesure rime avec émotion

Le pliage est un modèle qui se décline aussi bien en couleur
qu’en relief. Bruno de Panafieu, ces années dernières, a décidé de suivre cette démarche. Ses créations sont ainsi reconnaissables au premier coup d’œil à quelque échelle qu’elles se présentent : bijou, sculpture ou monument.

Certains motifs géométriques possèdent une étrange faculté : à partir d’un matériau en feuilles, ils passent à la troisième dimension et peuvent ainsi être « remis à plat », comme le dit la couturière, quand le pli ne « dit pas la vérité ».

Divers motifs géométriques de l’antiquité gauloise ou romaine, pavages de palais arabes, sont ainsi mis à contribution pour mener une vie nouvelle.

Avant d’être coulés dans le bronze, ils sont moulés en plâtre dans des moules souples. La force d’Archimède, dans le matériau qui chauffe en faisant sa prise, répartit les pressions pour donner à ces motifs un aspect de bourgeons de fleurs, gonflés de sève jaillissante.

Publicités

Commentaires fermés

%d blogueurs aiment cette page :